Réussir dans Mon Pays

€25 (0%)

Total Contributions

0 Secondes restants

Cette cagnotte sera financée
€25  collectés sur   €7,500
€25  /   €7,500
https://www.kwendoo.com/cagnottes/reussir-dans-mon-pays
Cette cagnotte sera financée

RÉUSSIR DANS MON PAYS est une Association créé par les frères de saint Jean en Guinée Conakry pays majoritairement musulman, pour permettre à l'église catholique de contribuer modestement et réellement au développement social.

La Guinée Conakry

La Guinée est pays de l’Afrique de l’ouest situé dans le Golfe du même Nom. D’une superficie totale de 245 857 km2 , elle a une population d’environ 12 millions d’habitant, répartis en quatre régions naturelles : La basse Côte, la moyenne Guinée, la haute Guinée et la Guinée forestière. Encore surnommée le « château d’eau d’Afrique de l’Ouest », la Guinée possède un environnement diversifié allant des plaines sablonneuses du nord de Koundara, aux forêts tropicales du sud Est de Nzérékoré, passant par le riche réseau de chaine montagneuse sillonnant l’ensemble du pays.

Image title

Riche de son histoire pluriculturelle, la Guinée a abrité de majestueux royaumes tels que l’empire Sosso, l’empire Mandingue, l’empire du Mali… Sa capitale actuelle est Conakry, une presqu’île peuplée d’environ 2 millions d’habitants Pays majoritairement musulman à 84,4%, suivi du christianisme à 10,9% et de l’animisme à 2,7%.

Les objectifs que nous nous donnons

  • Lutter contre le chômage
  • Relever le défi de l'environnement
  • Coopérer à endiguer le phénomène migratoire

Image title

Notre mode d'action pour y parvenir est le suivant

  1. l'organisation des séminaires de sensibilisation
  2. le projet, "un jeune, un métier": ateliers de formations professionnelles
  3. La promotion et la valorisation du savoir faire artisanal
  4. Les ventes solidaires
  5. L'appui sur les Familles missionnaires

Notre cible : les jeunes guinéens démunis

Image title

Le chômage est l’inquiétude majeure des jeunes qui très nombreux, se retrouvent sur un marché de l’emploi saturé. Les raisons de cette difficulté d’insertion économique s’articulent autour de trois constats : 1 - Guinée, traditionnel carrefour du développement économique donne des signes de ralentissement, les possibilités pour un jeune de trouver un travail sont rares. 2 - Le taux d’échec scolaire est très important. Sur une classe d’âge seulement 1,7 % arrive au niveau Baccalauréat. Le taux d’échec en fin de circuit primaire est de 80 %. Ces enfants déscolarisés ne maîtrisent pas la lecture et le calcul. Les raisons de ces échecs sont liées d’abord au système national d’enseignement qui est trop général , ensuite au fait que l’enseignement professionnel et technique coûte cher, enfin à la situation des familles qui ne sont pas en mesure de suivre leurs enfants dans leurs parcours scolaires, car les moyens financiers sont très limités. 3 -Ceux qui ont la chance de bénéficier d’enseignement fondamental, voire secondaire, ne sont pas toujours à même de trouver leur place dans l’environnement économique actuel de la Guinée. La formation est trop théorique, favorise peu l’apprentissage de métiers manuels et ne stimule pas l’esprit d’initiative et d’entreprise chez le jeune.

Image title

Pourtant la situation laisse entrevoir des pistes : Les politiques de soutien à l’initiative privée ont montré que le chômage n’est pas un processus inéluctable. Aujourd’hui, les ressources adultes et la matière grise ne manquent pas dans ce pays. Ainsi Il ne s’agit pas pour les jeunes dans ce programme d’assumer les responsabilités de l’état en se substituant à lui, mais bien de l’appuyer dans la recherche d’amélioration et d e leur insertion. Malgré la volonté politique du gouvernement, ce dernier rencontre beaucoup de difficultés pour s’attaquer aux problèmes identifiés. Ainsi, l’état propose la décentralisation et la participation populaire comme solution et avec lui certains organismes internationaux dont la banque Mondiale. Mais à l’épreuve des faits, ils se heurtent aux difficultés à les réaliser car les populations ne sont pas préparées à cette décentralisation, ni au désengagement.

La méthodologie élaborée par ce programme que nous proposons est portée par les jeunes eux-mêmes. Elle permet de dépasser ces obstacles. Ce programme est associé aux diagnostics et à la conception des politiques. Il participe à la formation des jeunes en vue de leur insertion sociale. - Il est conçu en fonction des besoins et des aspirations des jeunes - Il encourage le partage d’expérience et les relations inter - jeunes - Il encourage le regroupement en GIE Il encourage une gestion de type associatif ceci pour créer un dynamisme dans la prise en charge des problèmes. Ce programme s’attachera à élaborer un plan de formation, répondant aux intérêts et besoins des jeunes en complément éducatif à l’école et à la famille.

Image title

Le contexte

Depuis plusieurs années, l’environnement occupe de plus en plus d’importance sur les scènes internationales, nationales, provinciales et municipales. Toutes sont appelés à agir. Autant les citoyens que les entreprise ou encore les gouvernements, tous sont considérés comme des acteurs pour la préservation et l’amélioration de l’environnement.

Le Problème que nous souhaitons résoudre

Notre mission sera de sensibiliser les jeunes d’aujourd’hui aux enjeux écologiques et aux défis du développement durable pour ensuite les outiller afin qu’ils deviennent des ambassadeurs au sein de leurs communautés. Par nos projets et nos réalisations, nous voulons impliquer les jeunes dans des projets palpitants et ainsi susciter chez eux un sentiment d’appartenance à un groupe positif. Nous souhaitons aussi soutenir les organisations qui se dévouent à la protection de l’environnement et utiliser notre événement phare, le Festival Saint Jean, pour soutenir financièrement nos projets jeunesse.

Image title

Il y a différentes façons d’agir pour l’environnement. Une des possibilités est l’engagement des jeunes pour la cause environnementale, c’est-à-dire de les faire devenir des écocitoyens. Cependant, ce n’est pas toujours évident d’être un écocitoyen et cela demande beaucoup plus qu’être simplement sensibilisé et éduqué aux enjeux environnementaux. Alors, être un écocitoyen, qu’est ce que cela implique ? Y a t-il des facteurs qui favorisent cette écocitoyenneté, par exemple les enjeux environnementaux ?

Concept de l'engagement

« s’engager » ce qui signifie « se lier par une promesse, une convention ».

le jeune qui décide de prendre part à un engagement comme celui-ci va accomplir des actions, qui sont en liens avec la citoyenneté. Il s’agit en fait d’une intention du jeune d’aller « au delà d’un cercle familial ou amical, contribuer au bien être d’autres individus au delà de la collectivité dans son ensemble ». l’action du jeune dans l’engagement possède donc une dimension collective par son but et par ses répercussions. Une activité de services envers autrui, menée de plein gré et sans rémunération.

Image title

L'importance de l'engagement chez les jeunes

Pourquoi cibler l’engagement des jeunes ? Autant les éléments collectifs qu’individuels sont présentés afin de répondre à cette question.

La jeunesse est une phase de vie qui entraine une multitude de transformations et de grands changement. Les jeunes se développement moralement et personnellement, car la période de leur vie où ils forment leur croyance et leurs valeurs. Ils sont donc en plein création de leur identité, qui n’est pas souvent chose facile. La capacité à avoir une pensée critique et à analyser des idées et des opinions est un processus difficile à faire pour développer son identité. Elle se fait plus facilement quand les jeunes sont confrontés à d’autres idées et opinions qui sont en opposition aux leurs. Cette période de vie est donc idéale pour entamer leur engagement, car il sont dans un processus de transformation qui nécessite des outils pour se développer positivement.

Il a été prouvé que les adultes qui étaient engagés étant jeunes sont plus nombreux à être engagés que ceux qui ne l’ont pas été dans leur jeunesse. Le fait de s’engager très jeune et continuer à le faire à l’age adulte est plus facile que d’essayer de s’engager pour la première fois à l’age adulte. Il faut donc offrir aux jeunes les moyens de s’engager et les raisons de devenir des citoyens engagés par :

  • L’acquisition de comportement et
  • l’attitude qui expriment une volonté affirmée des citoyens de s’impliquer dans leur société ou leur communauté, et ce, dans le respect des principes démocratiques.

Image title

L'engagement des jeunes pour l'environnement

Etant donné que les jeunes forment leur identité en partie par les valeurs familiales transmises, certaines valeurs environnementale vont l’être aussi. La conscience environnementale et la volonté d’agir des jeunes pour des enjeux environnementaux sont formée en grande partie par la famille.

Image title

L’engagement environnemental ou l’écocitoyenneté s’exprime lorsqu’un citoyen passe à l’action pour des enjeux de protection de l’environnement. Le désir de protection et de conservation de l’environnement mène les citoyens à découvrir et à participer aux solutions des problèmes environnementaux.

Jeunes éco-citoyens en action

Qu’est ce qui constitue une action écocitoyenne significative des jeunes ? Les mains dans la terre et de là vivre des expériences, cela valorise et exploite l’énergie vitale que les jeunes ont et qui leur permet de faire des engagements positifs pour eux et pour les communautés. Sans actions, les jeunes ont moins tendance à s’engager. Ce sont des éléments analysés, à travers les opportunités offertes aux jeunes qui désirent être écocitoyens. Ainsi, les opportunités dans les milieux scolaires et associatifs sont importantes.

Image title

Contexte et problème à résoudre

Aujourd’hui ils sont nombreux ces jeunes africains qui tentent ou ont envie de passer par les pays du Sahel et de défier les vagues de la méditerranée avec des pirogues ou bateaux de fortune pour retrouver les côtes européennes. A travers ce projet d’atelier de formation et d’éducation l’association «REUSSIR DANS MON PAYS » veut contribuer à sa manière à informer et à sensibiliser à travers des actions les jeunes sur les dangers de l’immigration irrégulière.

Image title

Notre contribution

Il ne s’agit pour l’association de lutter contre l’immigration clandestine mais de conscientiser les jeunes du danger de l’immigration clandestine car nombreux sont parmi eux qui ignorent les réalités du voyage et celles du pays de destination. Pour cela, elle entend mener des campagnes de sensibilisation en vue de décourager les éventuels candidats à l’immigration. Ces séances de sensibilisations seront meublées par le partage avec les jeunes, les informations sur les conséquences de l’immigration irrégulière.

Le travail de sensibilisation proprement dit

Image title

L’Association mettra un accent particulier sur huit (8) points essentiels afin d’aider les jeunes à mieux comprendre et aborder les problématiques de l’immigration:

1 - Les opportunités sur place en termes d’emplois ou de projets d’avenir;

2 - Les départs massifs et risqués des jeunes vers l’Europe ;

3 – Le rêve européen : mythes et réalités ;

4 - Les réseaux sociaux et leur mauvaise influence sur les jeunes ;

5 – La migration des jeunes vers l’Europe et les réseaux des trafiquants ;

6 – La migration légale vers l’Europe ;

7 – Comment s’orienter pour se garantir des chances à l’emploi sur place ;

8 – Contribution des membres de la diaspora à la lutte contre l’immigration clandestine.

Il faut néanmoins retenir la question migratoire des jeunes c’est d’abord une question économique, à cause des écarts de richesses entre le Nord et le Sud. C’est ensuite une question démographique. En 2050, l’Afrique aura doublé sa population. Elle atteindra 2,5 milliards d’habitants en 2050, soit le ¼ de la planète. Il y a peu de chance que la croissance rattrape la démographie. C’est enfin une question politique et de sécurité dont nous mesurons les enjeux.

Image title

L’association Réussir dans mon pays, voit la jeunesse africaine dans une sphère en perpétuelle ouverture économique et socioculturelle, capable de réaliser ses objectifs au moyen de ses propres ressources en impliquant institutions et Etat dans le but d’améliorer leurs conditions de vie ; Cela leur permettra de freiner les maux dont souffrent la jeunesse, surtout de limiter l’immigration, de réduire le chômage et de contribuer à l’insertion sociale des personnes vulnérables

Image title

Votre soutien va nous permettra de réaliser les objectifs de l'un de nos cinq projets phares. Pour rappel nos projets sont les suivants

  1. l'organisation des séminaires de sensibilisation.
  2. le projet, "un jeune, un métier": ateliers de formations professionnelles
  3. La promotion et la valorisation du savoir faire artisanal. Vous pouvez acheter des articles directement sur cette page, à votre droite
  4. Les ventes solidaires Vous pouvez nous aider à organiser une vente solidaire dans votre paroisse, votre ville ou votre groupe d'amis
  5. L'appui sur les Familles missionnaires

Cette campagne de levée de fonds vise le projet n°2 avec l'objectif de mis en place de deux ateliers de formation;

  • L'un en coiffure, pédicure, manucure et gestion du foyer pour les jeunes filles.Nous sommes convaincus que c'est par la formation des femmes qu'on peut transformer positivement notre société. L'emménagement et l'équipement de l'atelier reviennent à 4600 Euros

  • l'autre pour la fabrication de différents matériaux de construction. il s'agit de créer une briqueterie pouvant générer rapidement des fonds afin de soutenir nos autres projets. Nous voulons par là promouvoir les normes de sécurité en respectant les différents dosages, car le secteur de la construction souffre en Guinée de contrefaçon en terme de matériaux. Nos besoins s'élèvent à 6500 Euros

Image title

L’association Réussir dans mon pays vie essentiellement des dons parcequ'elle ne dispose pas encore d’un capital propre pour mener à bien toutes ses actions humanitaires à l’égard des jeunes qui sont des personnes vulnérables. L’association est une initiative de la Communauté des Frères de Saint-Jean en guinée conakry qui vit en grande partie de dons et du travail monastique. Nous exprimons par avance notre gratitude aux personnes qui soutiendront financièrement nos différentes activités. Pour toutes les personnes vivant en France, la Communauté Saint-Jean étant légalement reconnue (Loi du 1er juillet 1901, Titre III), votre don fera l'objet d'un reçu fiscal.

Pour les contribuables qui ont leur domicile fiscal en France, les dons ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu égale à 66 % de leur montant, pris dans la limite de 20 % du revenu imposable (Code Général des Impôts, art. 200).

Pour les entreprises, les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 60 % de leur montant, dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaires (CGI, art. 238 bis).

Image title

Vous pouvez nous soutenir via la plateforme de financement participatif sur laquelle vous êtes en train de découvrir notre projet. Il s'agit de Kwendoo, la cagnotte internationale. Votre paiement sur Kwendoo s'effectuer par carte bancaire. Remontez plus haut et cliquez sur "contribuer" puis laissez-vous guider Ceux qui souhaitent contribuer par virement bancaire peuvent doivent nous faire un mail à contact@kwendoo.com pour la procédure.

Image title

L’association Réussir dans mon pays est Créée le 27 septembre 2019 à kendoumayah.son siège social. Elle vise - à contribuer au développement social et économique des jeunes guinéens; - à la recherche de solutions qui visent à améliorer leurs conditions de vie, lutter contre l’immigration et un changement de comportement durable - à favoriser le respect de l’environnement par une écologie intégrale - à réduire le chômage par le développement des ateliers professionnels - à explorer le commerce solidaire.

L’organisation prend la dénomination "Réussir dans mon pays" avec pour sigle (R.D.M.P)

0 Secondes restants
2 contributeurs

Cette cagnotte sera financée
Ont Contribué
Thumb avatar profilepicThumb avatar photo identit  fondateur