la chaussure du drepano

https://www.kwendoo.com/cagnottes/la-chaussure-du-drepano

€70 (1%)

Total Contributions

0 Secondes restants

Cette cagnotte sera financée
Cette cagnotte sera financée

A PROPOS

Ce n’est pas notre état de santé qui nous rend différents, mais la stigmatisation des uns et des autres!!!

LA CHAUSSURE DU DREPANO est un docu-fiction de 52 minutes tourné au Cameroun dans les villes de Yaoundé, Douala, Dschang et Maroua qui met le pied sur une maladie stigmatisée par la population et négligée par les gouvernements africains. LA CHAUSSURE DU DREPANO est un film qui nous plonge au cœur du vécu de la personne drépanocytaire non reconnue par la société et pourtant très présente, car elle représente plus de 3% de la population mondiale. Au Cameroun, on compte plus de 6000 milles naissances par ans dont plus de la moitié décède avant l’âge de 5 ans dû à l’absence de prise en charge par les pouvoirs publics et l’état de précarité et d’indigence aggravé dans lequel vit la personne drépanocytaire en Afrique.

Nous vous emmenons dans le quotidien de deux drépanocytaires : la petite TCHATCHOUANG PAULE REINE âgée de 13 ans et MADAME EDIMA BETTY NADINE âgée de 40 ans. Elles ont accepté de partager leur quotidien avec nous afin de lever le voile sur le mythe de la personne drépanocytaire. Ceci dans l’optique de sensibiliser et d’informer le grand public sur la méconnaissance, la stigmatisation des personnes drépanocytaires, ainsi que l’ignorance de la plupart des membres du corps médical sur la drépanocytose au Cameroun et dans le reste de l’Afrique. Et enfin, l’aspect transcendantal de la drépanocytose sur la médecine traditionnelle africaine: Un projet de ANOUTSA NGNIMPIEBA PIERRE.

DOCU-FICTION (LA CHAUSSURE DU DREPANO)

Un docu-fiction novateur qui a suscité l’intérêt de l’IECD (Institut Européen de Coordination et de Développement), de l’ambassadeur itinérant Roger Milla ancien footballeur international et du ministère des arts et de la culture du Cameroun. « LA CHAUSSURE DU DREPANO » est le tout premier Docu-fiction sur la drépanocytose en Afrique subaérienne. Promoteur d’un message fort, il traite avec lucidité et clarté les problèmes de la drépanocytose en Afrique et dans le monde afin d’informer, de sensibiliser et de freiner la morbidité et la mortalité des personnes drépanocytaires en Afrique en particulier. Contribuer à son financement permettra, de manière inédite, de diffuser à la télévision un docu-fiction positif, fédérateur et valorisant, tant pour les populations étrangères que pour le Cameroun et son modèle d’intégration hospitalier.

UNE BREVE DESCRIPTION DU PROJET PORTER LA DIVERSITE A L’ECRAN

Parlant du film, la chaussure du drepano est un film éducatif incontournable qui montre les aspects néfastes de la drépanocytose, et les avancés scientifiques sur son traitement dans l’Afrique et dans le monde. Nous vivons une ère où on continue à stigmatiser la personne drépanocytaire. A défauts d’une prise en charge adéquate, plus de la moitié des enfants atteints meurent avent l’âge de 5ans et ceux de la population adulte n’étant pas des moins épargnées nous devont sonner alarme.

SYNOPSIS

Dans sa partie fiction, le jeune Kana nous emmène à travers un docu-fiction à la découverte de la drépanocytose au Cameroun. Le jeune Kana à travers des examens prénuptiaux découvre que sa fiancée et lui sont porteurs du gène de la drépanocytose. Le médecin leur fait comprendre qu’ils ne sont pas compatibles. Le jeune Kana voyant donc son mariage avec sa belle et sublime fiancée qu’il appelle « mon rayon de soleil » brisé. Ne voulant pas annuler son mariage avec sa douce moitié, il propose à celle-ci de s’enfuir. Elle refuse pour cause le respect parental et les traditions familiales, Il se pose donc la question de savoir : « c’est quoi cette chose qu’on appelle drépanocytose et dont ma grand-mère ne cessait de me rabâcher les oreilles». Elle la décrivait comme un phénomène qui n’animait que les enfants sorciers suceurs de sang. Kana prit entre le marteau et l’enclume, se souvint des paroles de sa grand-mère qui étaient un pur contraste avec les dires actuels du médecin qui décrit la pathologie comme une erreur génétique et non la sorcellerie. Il décide donc de remonter à la source de ce phénomène étrange, car il vient curieusement d’en être une victime. Partager entre science et tradition, notre cher Kana se replie vers le docteur, afin de percer le terrible mystère que cache cette pathologie. Ce qui nous amène vert un documentaires persans et dans une enquête riche et terrible.

Dans l’optique de déceler le mythe Africain autour de la drépanocytose au Cameroun en particulier. D’informer, faire appel à la formation, à la sensibilisation sur la précarité que font face les drépanocytaires du Cameroun et d’Afrique. Et à beaucoup plus de rigueur de la part des pouvoirs publics de l’OMS en vers la drépanocytose.

LE CASTING

Les acteurs de la partie fiction sont partagés entre professionnels, amateurs, et bénévoles, issu de diverses couches ethniques africaines. La partie documentaire et constituée des médecins professionnels de la drépanocytose telle NGOSA FRANCOISE hématologue, chef de service hôpital central de Yaoundé etc... des présidents d’associations tel que ROGER MILA etc... des personnes drépanocytaires, des personnels de santé, de l’homme de la rue, des diplomate occidentaux … un projet ambitieux, initié par le réalisateur EVANS NGNIMPIEBA d’origine camerounais. Image title Image title Image title

COMMENT EST NE CE PROJET

Apres avoir vécu avec la drépanocytose pendants 32ans. Et vue les complications sociaux sanitaires et publique donc j’ai fait face durent ces nombreux années. Et vue ma formation en réalisation cinématographique. Et plusieurs participations dans la réalisation de différents projets cinématographiques au Cameroun et à l’international. Vue l’expansion croissante de l’audio-visuel en Afrique et dans le monde et sa capacité à pouvoir éveiller des consciences j’ai décidé de me mettre à l’écriture de ce docu-fiction il y a de cela 5ans. Il a fallu faire des recherches plus approfondit sur la drépanocytose au Cameroun et dans le monde. Après ces recherches durement menées est né le docu-fiction la chaussure du drepano qui est pour moi un rêve, celui de réaliser et de participer au soutien des personnes drépanocytaires au Cameroun ; en Afrique et dans le monde. Je ne saurai reste sans réagir. Image titleImage title

L’OBJECTIF

LA CHAUSSURE DU DREPAON est un film à vocation internationale et compétitive sur le plan mondial. C’est un produit qui est proposé dans l’optique d’Informer, éduquer, sensibiliser Les populations sur des aspects néfastes et avancées scientifiques sur la drépanocytose, qui est la maladie génétique la plus rependue au monde avec un taux de 3 % de la population mondiale touchée. Ensemble barrons lui la route.

LE DEFI

Porter à l’écran la réalité du vécu quotidien des personnes drépanocytaires et du personnel de sante …. A travers le prisme de la diversité et des interactions entres les populations. C’est ainsi que germe le scénario la chaussure du drepano. Mon équipe et moi avons pu avec de petits moyens réaliser la partie dite fiction et celle du documentaire reste à finir. A la fin, nous prévoyons une caravane de sensibilisation au Cameroun, en Afrique et dans le reste du monde.

POURQUOI SOUTENIR UN TEL PROJET ?

Il s’agit d’un projet novateur, original et inédit. Le tout premier docu-fiction sur la drépanocytose en Afrique subsaérienne, qui impactera sans aucun doute l’imaginaire du grand publique mondial.

ÉTAT D’AVANCEMENT DU PROJET, 81%!

Etant à La dernière ligne droite et dépourvue de moyen, un soutien financier est nécessaire pour finaliser ce projet formidable, vecteur de diffusion de messages d’intégration et de promotion du multiculturalisme et de la tolérance. Ce docu-fiction contribuera à favoriser la compréhension mutuelle et à donner une visibilité dans les medias aux personnes drépanocytaires dans le monde. Ce film documentaire constituera un excellent outil pédagogique pour mieux cerner les interactions réelles entre les populations et comprendre les enjeux de la vie quotidienne des personnes drépanocytaires dans le monde. Image title Image title Image title

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

C’est avec des moyens limités et la main sur le cœur qu’une équipe ambitieuse est parvenue en plus de 5ans à mettre sur pied la réalisation d’un docu-fiction d’utilité publique. Le tout premier docu-fiction sur la drépanocytose en Afrique subsaharienne. Afin d’achever ce beau projet, nous lançons un appel à contribution à toutes les personnes sensibles à la question de la diversité culturelle, partageant les valeurs d’intérêt générale, de respect et de tolérance dans le monde. Vos contributions serviront à finaliser la postproduction et entamer la dernière étape, à savoir la promotion.

LE REALISATEUR

Image title

CINEASTE – ECRIVAIN – ENTREPRENEUR CULTUREL CAMEROUNAIS

A la découverte d’un cinéaste camerounais plutôt discret mais avec un réel potentiel digne des grands cinémas du monde : Né le 6fevrier 1986 au Cameroun, Le cinéaste camerounais ANOUTSA NGNIMPIEBA PIERRE de son vrai nom vient de réaliser son premier docu-fiction. Agé de 34ans,PERSONNE DREPANOCYTAIRE DE SON ETAT IL NE SE LAISSE PAS FAIRE. cet autodidacte diplômé d’une attestation en marketing social et public, cumule 12ans d’expériences dans le septième art. Il n’est certes pas populaire comme ses pères qui profitent de leur exposition en qualité d’acteur, mais ses œuvres impressionnent avec à son actif de réalisation propre et plus d’une vingtaine de participation dans les projets internationaux et nationaux : vie d’enfers, photo- synthèse, Afrique...

Repéré par DJIMELI LEKPA GERVAIS, promu grâce à des recherches et des collaborations de qualité, il fut l’assistant de plusieurs réalisateurs : FRANK ESSENGUE ; DJIMELI LEKPA GERVAIS ; BOILO de beaux-arts etc... Force qui le rend unique en son genre. Il a la capacité de signer des scenarii profonds vu qu'il est écrivain. Il a la capacité de manager les entreprises et de l’innovation comme la création du BISCUIT DREAMS. Il a la capacité de réussir avec peu de moyen à produire des Films de qualité d’envergure, il a joué comme acteur à ses débuts dans clandos de DJIMELI LEKPA GERVAIS qui a été nominé au festival vue d'Afrique en 2006 puis, à multiplier le jeu d’acteur dans une vingtaines de films où il a eu des rôles principaux comme la SÉRIE PANTHÈRE . C’est au cours de celle-ci qu'il se découvre un talent de réalisateur et le peaufine avec des formations en ligne, IFCPA, sur les plateaux, dans les télévisions, et les festivals. Il n’a pas de limite, ce qui le permet d’être aussi bon dans le documentaire que la fiction. Raison pour laquelle le ministère des arts et culture du Cameroun (MINAC) a décidé de le soutenir.

Le texte ici a une valeur physiologique et spirituelle forte. C’est vraiment magique, le genre de film qu’on veut voir pour être éduqué et informé. Il est capable de nous remonter quand on est soit victime d’une telle pathologie et surtout quand il s’insère au milieu de deux jeunes amoureux. C’est un film solution que les universitaires, les pasteurs, les élèves et les organes de lutte contre les maladies congénitale devraient prendre en compte.

Ensuite le casting. Pour Evans NGNIMPIEBA, le talent prône sur le populisme. Il a tourné avec AYISSI Cédric, Manuela, etc... Il est certain que ces acteurs qui ont été impressionnant dans leur rôle seront révélés par ce film. Le volet technique du film révèle aussi beaucoup d’atout sous la houlette de Francis MELI le Directeur photo, le film est beau à voir. On présente une Afrique meurtrit pas la drépanocytose loin du regard. Le décor impressionnant nous montre la belle vertu Africaine dans son sublima cime, on peut citer : Le lac Kyriakides à Yaoundé, le parc de warda, le domicile des parents qui montre cette Afrique uniforme et paisible à vivre. Le découpage technique est parfait. Les travellings, plan de drone, caméra embarqué, panoramique, champ contre champ, plan subjectif, s’avançant tel dans un film de national géographic. Et on peut assimiler la qualité de l’étalonnage à la clarté de l’eau des océans. Mais comment évoquer ce film sans mentionner ses finitions ? Les effets visuels, le son signé par King Rey. Il signe un mixage hors du commun. Le choix de la BO le bruitage et les effets sonores émouvants.

Pour un film qui va valoir dans les sept millions de Franc c’est un chef d’œuvre à voir à tout prix. Il est distribué par la compagnie française Partout film international il sera diffusé sur plusieurs télévisions nationales et internationales, et il parcourra le monde via les festivals, des compagnies aériennes, des sites VOD, des évènements africains et parcourra les projections dans les écoles primaires, secondaires, universitaires et dans des villages pour sensibiliser au maximum de personnes pour une baisse drastique de la drépanocytose au Cameroun, en Afrique en Europe et dans le monde. Tel est le but de ce film documentaire signé par EVANS NGNIMPIEBA cinéaste Camerounais porteur du gène de la drépanocytose. Mais dans un contexte mondiale ou les cinémas sont marginalisés, nous devons tous promouvoir ce chef d’œuvre qui s’est minutieusement fabriqué en cinq ans par la collaboration d’une équipe. Ensemble nous n’avons pas baissé les bras sans soutien financier et sous les coups de poings des différentes maladies quotidiennes, nous avons pu concevoir cette trilogie qui est rappelons le, un livre, un docu-fiction, un court métrage d’un ensemble de valeur de trente-cinq millions de franc. Aujourd’hui nous sommes satisfaits de notre travail bien qu’il soit en cour de réalisation à quatre-vingt-cinq pour cent, nous pouvons maintenant lever les yeux vers le ciel et dire merci Seigneur.

LES PROBLEMES OBSERVES SUR LE TERRAIN

  • Manque de prise en charge des personnes drépanocytaires en Afrique

  • Indisponibilité d’une équipe médicale qualifiée

  • Manque d’Assistance scolaire

  • Coût élevé des Soins médicaux …

NOTRE VISION

Amélioration de la résilience du système de soin, éducatif des personnes drépanocytaires en Afrique et dans le monde Accès au soient entièrement gratuit pour les personnes drépanocytaires en difficultés Suppression de la barrière pécuniaire pour l’accès à une éducation de qualité Faire accepter la personne drépanocytaire par la famille et son environnement

NOS REALISATIONS PRECEDENTES

-La plateforme associative déjà en ligne et fonctionnelle convergence drépanocytose et scav. (The Virtual love) une fiction pre financer par tv5 monde …

-La Cagnotte nous permettra de finaliser ce docu-fiction en post-production et lance une campagne de sensibilisations et de promotions.

MEMBRES DE L ÉQUIPE DE CAMPAGNE

Chef de projet: ANOUTSA NGNIMPIEBA PIERRE

Community manager : OVEH VANEL GEORGY PANEL

Directeur artistique : DJIMLIE GERVAIS

Directeur photo: MELI FRANCIS

Assistant réalisateur : JOELLE ANITA

Comment contribuer?

Pour contribuer par carte bleue :

Cliquez sur contribuer. Rentrez le montant de votre contribution. Puis rentrez les informations demandées telle qu’elles apparaissent sur la carte et cliquez sur confirmer le paiement.

Pour contribuer par Orange Money Cameroun:

Cliquez sur contribuer, puis rentrez le montant de votre contribution en euros au départ, la conversion en FCFA étant faite automatiquement plus loin. Ensuite sélectionnez le moyen de paiement Orange Money. Vous rentrez votre numéro et vous recevez un code secret sur le mobile à recopier sur l’écran de contribution.

Image title

Cette cagnotte sera financée
€70
  collectés sur   €5.000
€70Reached Goal Small Separator Html€5.000
0 Secondes restants
5 contributeurs

Partagez